... Avant le début

 1935 l'Ours Blanc

Nous pourrions dire que l'histoire du Club Méditerranée trouve son origine au milieu des années 30 aux prémices du Front Populaire de 1936. Le 7 Juin 1936  furent signés les accords de Matignon entre patronat, syndicats et le nouveau gouvernement Léon BLUM. Ces accords mirent en place bon nombre d'acquis sociaux comme les fameux congés payés apparus le 20 juin 1936 et fixés à 2 semaines.

1950-1955 Les premiers villages

Réclame pour le premier village à Alcudia

Alcudia, le premier village

Le premier village voit le jour à Alcudia, petit village de pécheurs situé sur l'ile de Palma de Majorque aux Baléares.
Gérard BLITZ avait acheté du matériel de surplus américain. (Maurice BLITZ, père de Gérard et de Didy lui avait procuré les fonds nécessaires en vendant la maison d’Anvers). L'armée américaine, cantonnée en Allemagne, faisait ses bagages et vendait le surplus. Les tentes trop "militaires " furent à Alcudia gratifiées de noms de stations de métro, de fleurs, ou de quartiers parisiens pour remplacer les numéros qui rappelaient encore que la seconde guerre mondiale venait de se finir quelques années auparavant.

1960-1970 La grande époque

La croissance du Club

1960, le club fête ses 10 ans. L'anniversaire est célébré au Moulin de la Galette et la salle Pleyel. Djerba rénové, rouvre en grande pompe après que la Tunisie soit devenue indépendante en 1958 et que les tensions Tunisio-Franco-Algériennes se soient un peu éloignées. Cette nouvelle décennie va permettre au Club Méditerranée de se développer, de grandir en faisant des acquisitions (Voir & Connaitre en 1967, le CET en 1970 par exemple) et en repoussant les frontières chaque année toujours plus loin.

1980-1997 Club Méditerranée devient Club Med

Les années 80 vont apporter un certain nombre de changements dans l’organisation du Club Méditerranée. Le plus important se déroule en 1982. Cette année là, le Club est découpé en secteurs géographiques (ou zones) avec ouverture de bureaux à l'étranger : Europe/Afrique (Paris), Amérique du Nord/Caraïbes (New-York), Amérique du Sud (Rio), Asie/Pacifique (Singapour et Tokyo).  Le Club Méditerranée change aussi de nom durant cette décennie et prend le nom de Club Med.

1997-2015 La loi de l'économie

Fermetures, rentabilité et OPA

Le conseil d'administration du 21 février 1997  prend acte du résultat catastrophique du groupe (743 millions de francs de pertes durant l'exercice 1996) et des conclusions d'un audit commandé à une société américaine et publié de manière maladroite. Les administrateurs décident de modifier les statuts de l'entreprise. Serge TRIGANO perd la direction opérationnelle du Club et se voit nommé président du conseil de surveillance, un poste honorifique sans pouvoir. Philippe BOURGUIGNON ex-PDG d'Eurodisney est nommé à la tête du directoire.

Le 17 juillet 1997, Serge TRIGANO quitte le Club. Cette date marque la fin d'une Histoire. l'histoire qui suit va être différente.