Dimitri Philippoff

De nationalité russe, Dimitri PHILIPPOFF (Dima pour les intimes), est un "russe blanc". Les russes blancs font parti de la noblesse russe qui restait fidèle au Tsar. Beaucoup luttent au moment de la révolution de 1917 face aux Rouges et combattirent la montée du bolchevisme.

C'est durant cette période que bon nombre choisissent l'exil et la France et plus particulièrement Paris ou ils trouvent  refuge. La plus grosse vague d'émigration se déroule au début des années 1920 et c'est avec celle ci alors qu'il n'a que 13 ans que Dima arrive dans la capitale.

Nageur de haut niveau, Dima devient journaliste sportif à l'Auto, le principal magazine sportif, ainsi qu'à Paris Soir, un quotidien disparu à la libération. Au début des années 30, il s'associe avec quelques compatriotes russes pour former une équipe de water polo. L'équipe prend le nom des Ours blancs. Il utilise aussi ce nom pour ouvrir le premier "club" en Corse près de Calvi. Nous sommes alors en 1935.
Durant la seconde guerre, Dimitri retrouve un certain nombre de nageurs et entre avec eux au Racing Club de France.
En 1948, il s'associe avec Edith FILIPACCHI pour reprendre l'idée des Ours Blancs et ouvrir le Club Olympique toujours à Calvi. En 1951, il rejoint Gérard BLITZ et le Club Méditerranée. Il fait l'ouverture de Golfo di Baratti cette même année en tant que chef de village.

Après avoir quitté le Club Méditerranée à la fin des années 50, il fonde les Voyages Philipoff. Les villages des Vacances Philippoff sont des villages de cases  organisés de la mème manière que ceux du Club Méditerranée (pourquoi réinventer le monde ?). Il y a un village à Livorno en Toscane, un autre à Nisportino sur l'ile D’Elbe.

 

 

Ajouter un Commentaire

Rédigez correctement votre avis. Les insultes sur les personnes (go,cdv, gm, posteur) sont interdites, tout contrevenant à cette règle verra son message supprimé.


Code de sécurité
Rafraîchir